Messagerie instantanée x
https://chat.naos-cluster.tech/
Projet jumeaux numériques du fleuve - Nouvelle-Aquitaine Open Source

Projet jumeaux numériques du fleuve

Des enjeux environnementaux à échéance 2050

La Région Nouvelle-Aquitaine dispose du plus vaste estuaire d’Europe, remarquable par ses richesses au sein desquelles de nombreuses activités cohabitent : tourisme, pêche, navigation de commerce, culture…

L’étude « Garonne 2050 » menée par l’Agence de l’eau Adour-Garonne prévoit cependant la diminution de l’étiage (le plus bas niveau des eaux) de 50 % en 2050 ce qui entraînerait un impact fort sur la dynamique du fleuve (augmentation du bouchon vaseux, vie aquatique précarisée, difficultés de navigation, augmentation des besoins de dragage,…). L’urgence imposée par les enjeux du changement climatique implique donc une mobilisation forte autour de la Garonne et de l’Estuaire de la Gironde, mais aussi de la Dordogne.

C’est pourquoi le Port de Bordeaux a initié, avec le soutien de France Relance une opération innovante pour le développement d’outils numériques autour des multiples usages et enjeux du fleuve.

des outils pour SIMULER le comportement du fleuve

Le Port de Bordeaux propose, en fédérant autour de cette ambition tous les acteurs de l’eau, Agence de l’Eau Adour-GaronneEPIDORSHOMSMEAGSMIDDESTVNF, de mutualiser les efforts pour créer des jumeaux numériques du fleuve (réplique numérique du fleuve permettant de simuler son comportement dans diverses situations) performants et faciles d’accès.

L’objectif est de concevoir des outils opérationnels adossés à une grande puissance de calcul qui pourront ainsi répondre, à l’échelle du bassin, à de multiples enjeux (et en particulier aux conséquences du changement climatique) autour du dragage, de la pêche, de la navigation, de l’environnement, du risque submersion…

La réponse aux besoins de simulations du comportement de la Garonne, la Dordogne et de l’Estuaire de la Gironde jusqu’en 2050 à partir d’hypothèses sur les évolutions de certains paramètres physiques, comme par exemple le débit amont, ou encore la turbidité (teneur de l’eau en particules suspendues qui la troublent) qui alimente le bouchon vaseux, sera facilitée et économiquement plus accessible grâce au développement de ces outils.

L’ambition des « Jumeaux numériques du fleuve » s’inscrit dans 2 des 11 objectifs de la feuille de route Néo Terra (Transition écologique et énergétique de la Région Nouvelle-Aquitaine) qui guide l’action régionale :

Ambition 8 : Préserver nos ressources naturelles et la biodiversité (maintien et développement du vivant, développement socio-économique et attractivité des territoires)

Ambition 9 : Préserver et protéger la ressource en eau

Un projet de communs open source

Logo Nouvelle-Aquitaine Open Source

Au-delà des ambitions écologiques et énergétiques affichées par la région Nouvelle-Aquitaine, elle finance également depuis quelques années des projets numériques.

Ces projets participent notamment à constituer une partie du patrimoine numérique régional et peuvent, comme les jumeaux numériques, venir accompagner cet effort environnemental.

Dans cette optique, le Port de Bordeaux a fait appel à NAOS pour accompagner la phase de R&D et l’administration du projet en tant que commun numérique.

L’objectif est de mettre à disposition du plus grand nombre les outils développés grâce à l’open source mais également de fédérer une communauté de contributeurs pour les développer et les perfectionner.


Conférence "sensibilisation a l'open source et aux modèles juridiques" donnée par NAOS pendant la phase de R&D

La feuille de route des jumeaux numériques

À partir des constats effectués par l’Agence de l’eau Adour-Garonne dans son étude « Garonne 2050 » en 2017 (augmentation du bouchon vaseux, vie aquatique précarisée, difficultés de navigation, augmentation des besoins de dragage, …), le Port de Bordeaux a mis en place une feuille de route avec des objectifs précis pour le développement des jumeaux numériques.

 

  • 2019 : les prémices des jumeaux numériques

 

Gironde XL 3D : modélisation numérique 3D de l’estuaire de la Gironde (Projet Open Source, libre de droits et réplicable dans d’autres ports)

– Feuille de route Néo-Terra (Transition écologique et énergétique de la Région Nouvelle-Aquitaine)

 

  • 2022 : Hackathon – marché public sous la forme d’un partenariat d’innovation (événement co-organisé par NAOS)

 

Pendant 3 jours, 4 candidats présélectionnés ont travaillé pour imaginer et développer des outils autour de répliques numériques de l’Estuaire.

L’objectif : proposer des solutions open source pouvant intégrer le patrimoine numérique commun de la Nouvelle-Aquitaine.

A la suite du hackathon, le jury a sélectionné deux finalistes qui ont chacun construit une maquette opérationnelle. 

Il désignera ensuite le lauréat du partenariat d’innovation qui réalisera en 2022 les outils numériques qui seront exploités dès 2023, et qui proposera la gouvernance nécessaire à l’animation de l’un des premiers communs du patrimoine numérique ouvert en Région Nouvelle-Aquitaine.

 
  • 2023 : Premiers outils opérationnels en open source et commun numérique de la Nouvelle-Aquitaine, puis :

 

– Simulations et analyse du comportement du fleuve dans diverses situations

– Développement d’une communauté de contributeurs open source

– Développement des fonctionnalités des jumeaux numériques